Le CJE exprime son indignation et son effroi après que l’assassin de Sarah Halimi ait échappé à un procès pénal

(Bruxelles, – 20 décembre 2019) Le Congrès Juif Européen exprime son indignation et son effroi suite à la décision de la Cour d’Appel de Paris qui a déclaré que Kobili Traoré, l’assassin de Sarah Halimi, n’était pas criminellement responsable de ses actes.

Le 4 avril 2017, Traoré a agressé Sarah Halimi dans sa maison à Paris en scandant “Allah’u Akbar” et en récitant des sourates du Coran. Il l’a ensuite tué en la jetant par le balcon.

La Cour a suivi l’avis controversé de deux psychiatres ayant affirmé que Traoré était sous l’emprise du cannabis et ne pouvait dès lors pas être tenu responsable de ses actes.

Selon le Président du CJE, Dr Moshe Kantor, « cette décision est scandaleuse et ouvre la porte à une impunité à grande échelle ». Toujours selon le Président du CJE, « par cette décision, la Cour envoie comme message aux criminels qu’ils pourront se libérer de leurs crimes les plus odieux simplement en prenant des substances illicites ».

Francis Kalifat, le Président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF), a déclaré que « Le crime antisémite serait-il le seul délit excusé par la justice du fait de prise massive de stupéfiants, alors que dans tous les autres cas, c’est une cause aggravante ? ».

Le Dr Kantor a conclu en soulignant que « Nous nous tenons aux côtés de la famille de Sarah Halimi, à qui justice n’a pas été rendue par cette décision incompréhensible ».

related

Subscribe to EJC newsletter

Get EJC's bi-weekly newsletter, including the latest statements and news from the European Jewish communities, direct to your inbox.

European Jewish Congress will use the information you provide on this form to contact you. We will treat your information with respect and will not share it with others. By clicking Subscribe, you agree that we may process your information in accordance with these terms.

Events & Meetings

Speech by Dr. Moshe Kantor at the World Holocaust Forum

Speech by Dr. Moshe Kantor, President of the World Holocaust Forum Foundation and the European Jewish Congress, delivered at Yad Vashem in Jerusalem on January 23, 2020.

“Antisemitism has infected all levels of society” Dr. Moshe Kantor, EJC and WHF President said

“We need the silent majority to stand up and stop antisemitism, not only for the Jews, but for their own society’s moral and physical wellbeing.” said Dr. Kantor at a keynote speech at the Yedioth Ahronoth “People of the Nation” Conference.

EJC attends Second Working Group Meeting on the Implementation of the Council Declaration on the fight against antisemitism

Raya Kalenova, EJC Executive Vice-President and CEO, and Ariella Woitchik, EJC Director of European Affairs attended the second meeting of the EC working group on the implementation of the Council Declaration on the fight against antisemitism.

EJC holds Directors’ Meeting

The European Jewish Congress held its biannual meeting of directors of affiliated Jewish communities in Brussels on December 10th 2019.

New board of the European Parliament Working Group on Antisemitism

The European Jewish Congress, Secretariat of the European Parliament Working Group on Antisemitism (EP-WGAS), attended the launching meeting of the new Board.