Le CJE demande à la Pologne de renoncer à une loi de restitution injuste, inéquitable et discriminatoire

(Mardi, 28 juin 2021) Le Congrès juif européen appelle les autorités polonaises à rejeter une proposition de loi qui rendrait beaucoup plus difficile pour les Juifs de demander la restitution des biens spoliés pendant l’Holocauste.

“Ce projet de loi est injuste, discriminatoire et perpétue l’injustice des crimes dont les Juifs de Pologne ont été les victimes”, a déclaré le Dr Moshe Kantor, président du CJE.

“Permettre le vol des biens des héritiers des Juifs qui ont été envoyés par millions dans les camps d’extermination ajoute encore au traumatisme de l’Holocauste.”

“La Pologne doit vraiment prendre ses distances avec cette époque, et doit adopter une législation juste envers les héritiers de ses propres citoyens, qui ont vécu avec et parmi les polonais pendant des siècles et ont contribué au pays”, a ajouté le Dr Kantor.

“Ce à quoi nous assistons actuellement est tout le contraire d’une restitution juste et fait de la Pologne le seul pays dans la région qui refuse toujours de faire face à son passé avec honnêteté et intégrité.”

En mars, une commission parlementaire a proposé un projet de loi qui mettrait en œuvre une décision du Tribunal constitutionnel de 2015 selon laquelle un délai doit être fixé pour les contestations de décisions administratives. Le projet de loi propose un délai de 30 ans. L’ère démocratique post-communiste de la Pologne a commencé il y a 32 ans, en 1989. Le projet de loi a été adopté par la chambre basse du parlement polonais, mais n’a pas encore été ratifié.

En 2009, la Pologne a signé la Déclaration de Terezin sur les avoirs de l’époque de l’Holocauste et les questions connexes, un accord visant à remédier à l’injustice économique qui touche les victimes des persécutions nazies.

“Le gouvernement polonais a formellement promis de restituer les biens de l’époque de l’Holocauste spoliés aux Juifs et a maintenant renié cette promesse”, a poursuivi le Dr Kantor. “Nous exhortons les décideurs polonais à rejeter ce projet de loi honteux, discriminatoire et immoral.”

related

Subscribe to EJC newsletter

Get EJC's bi-weekly newsletter, including the latest statements and news from the European Jewish communities, direct to your inbox.

European Jewish Congress will use the information you provide on this form to contact you. We will treat your information with respect and will not share it with others. By clicking Subscribe, you agree that we may process your information in accordance with these terms.

Events & Meetings

WGAS MEPs discuss antisemitic content in Palestinian textbooks

The European Parliament Working Group Against Antisemitism (WGAS) held a meeting with policymakers an experts on the issue of dealing with antisemitic content in Palestinian textbooks.