(Bruxelles, mardi 21 mai 2019) – Dans la perspective des élections européennes qui auront lieu entre ces 23 et 26 mai, le Congrès Juif Européen (CJE) appelle l’ensemble des Européens à rejeter l’extrémisme et le populisme et à défendre les valeurs et les libertés fondamentales.

Le président du CJE, Moshe Kantor, déclare que « Nous avons observé une montée constante et inquiétante des partis extrémistes (tant à droite qu’à gauche) et des formations politiques populistes lors de différentes élections à travers l’ensemble du continent. Nous craignons que cette tendance se poursuive dans ce scrutin européen ». Moshe Kantor ajoute que « ces partis représentent un réel danger pour l’Europe, un danger pour la démocratie et une menace pour les minorités d’Europe, en ce compris la communauté juive ».

Tous les sondages et de nombreux commentateurs prédisent que les forces extrémistes et populistes sont sur le point d’engranger des gains importants lors de ce suffrage. Les sondages montrent également que les partis traditionnels et pro-européens seront affaiblis en nombre de sièges.

Le président du CJE enchérit que « Seule une étroite coopération politique et économique peut assurer à l’Europe un avenir prospère et pacifique. Ceci est la meilleure garantie pour notre communauté et son bien-être. Dès lors, nous devons travailler ensemble afin de renforcer les liens qui unissent les forces modérées pour endiguer et même inverser la tendance contre les extrémistes ».

Pour conclure, Moshe Kantor souligne que « nous restons profondément préoccupés par le fait que l’antisémitisme et les attaques à l’encontre des droits et libertés religieuses sont instrumentalisés à des fins politiques et nous appelons tous les partis politiques d’Europe à s’opposer à toute tentative visant à restreindre le droit à mener une vie juive en Europe ».