Des dizaines de chefs d’Etat ont confirmé leur présence au 5ème Forum mondial sur l’Holocauste à Jérusalem

Des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement ont confirmé leur présence au cinquième Forum mondial sur l’Holocauste à Jérusalem, à l’occasion du 75ème anniversaire de la libération du camps d’Auschwitz et de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

(Jérusalem, 20 novembre 2019) – Une trentaine de chefs d’État du monde entier prendront part au cinquième Forum mondial sur l’Holocauste qui se tiendra le 23 janvier 2020 à Yad Vashem, à Jérusalem.

Les préparatifs de cet événement historique ont été officiellement annoncés ce matin lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la résidence du Président à Jérusalem. Le Président Reuven (Ruvi) Rivlin, le Ministre des Affaires étrangères Israel Katz, le Président de Yad Vashem, Avner Shalev et le Président de la Fondation du Forum mondial sur l’Holocauste Dr. Moshe Kantor ont parlé de l’importance de l’événement et de la nécessité urgente de lutter contre l’antisémitisme et le négationnisme.

L’événement, intitulé « Se souvenir de l’Holocauste, combattre l’antisémitisme », est organisé par la Fondation du Forum mondial sur l’Holocauste, en coopération avec Yad Vashem et sous les auspices du Président de l’État d’Israël.

Alors que le monde se prépare à commémorer le 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, le message de ce forum sera clair: l’antisémitisme n’a pas sa place dans notre société.

Les Présidents de la Fédération de Russie S.E. M. Vladimir Poutine, de la République française S.E. M. Emmanuel Macron, de la République fédérale allemande S.E. M. Frank-Walter Steinmeier, de la République italienne S.E. M. Sergio Mattarella, de la République d’Autriche, S.E. M. Alexander Van der Bellen et le Premier ministre de Suède, S.E. M. Stefan Löfven font partie des dirigeants qui ont jusqu’à présent confirmé leur présence à cet événement historique.

Cette commémoration se déroule dans un contexte global de montée de l’antisémitisme, en particulier en Europe. Face à cette situation alarmante, ce forum semble plus crucial et pertinent que jamais.

M. Reuven Rivlin, Président de l’Etat d’Israël :
«Dans quelques semaines, les chefs d’État et les dirigeants du monde, invités par le Congrès Juif Européen et Yad Vashem, me rejoindront à Jérusalem pour marquer le 75éme anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. Les présidents de la Russie, de l’Allemagne, de la France, de l’Italie et de l’Autriche, ainsi qu’un représentant du Royaume-Uni et de nombreux autres dirigeants, se rendront à Jérusalem pour discuter de la manière dont l’antisémitisme peut être combattu. Cela sera aussi l’occasion de réfléchir à la manière de transmettre la mémoire de l’Holocauste aux générations qui vivront dans un monde où les survivants auront disparu. Les mesures à prendre pour assurer la sécurité des Juifs partout dans le monde feront aussi partie des discussions. »

M. Israel Katz, Ministre israélien des affaires étrangères :
« La tenue de ce forum au plus haut niveau à Jérusalem, la capitale d’Israël, à l’occasion de la 75ème année écoulée depuis la libération d’Auschwitz, revêt une grande signification historique et personnelle. Je suis le fils de Meir et de Malka Katz, deux survivants de l’Holocauste. Ma mère était à Auschwitz et a été envoyée à la « marche de la mort ».

Depuis ces jours sombres, nous avons défendu et développé notre patrie. Aujourd’hui, l’État d’Israël est fort. L’armée israélienne veille à ce que le peuple juif ne se retrouve plus jamais sans défense face à ses ennemis. Force est de constater que l’antisémitisme est en hausse dans le monde entier. Nous le voyons lors d’attaques violentes visant des juifs, lorsque des cimetières sont vandalisés ou des incitations au meurtre de Juifs sont scandées. La communauté internationale doit s’unir contre la montée de l’antisémitisme. »

Dr Moshe Kantor, fondateur et président de la Fondation du Forum mondial de l’Holocauste:
«L’engagement « de se rappeler et de ne jamais oublier » devrait être un serment porté par l’Humanité tout entière, et non seulement par le peuple juif», a déclaré le Dr Moshe Kantor, président du Forum mondial sur l’Holocauste. « La vie juive est à nouveau menacée en Europe. Elle est menacée par le harcèlement et les attaques quotidiennes perpétrés dans la rue, dans les écoles ou les universités, sur Internet et même parfois dans les maisons. La situation est devenue si grave que l’écrasante majorité des Juifs d’Europe ne se sent plus en sécurité ».

«L’antisémitisme est une haine qui ne connaît pas de frontières et qui a été adoptée par de multiples idéologies. Les Juifs sont attaqués sans relâche par l’extrême gauche, l’extrême droite et parfois par le grand public. Ce tournant de l’histoire doit pousser les dirigeants du monde à se lever et à agir. Les mots ne suffisent pas. J’ai conçu le Forum mondial sur l’Holocauste comme un lieu pour créer un plan d’action afin de lutter de manière active contre l’antisémitisme.”

M. Avner Shalev, Président de Yad Vashem :
«L’Holocauste est devenu un paradigme qui permet de mesurer la capacité humaine à s’engager dans un mal radical, cruel et systématique. Non seulement en raison de son ampleur sans précédent – le meurtre de six millions d’hommes, de femmes et d’enfants juifs – mais aussi en raison du caractère “rationnel” “derrière l’idéologie nazie – l’extermination du peuple juif comme moyen de protéger ses propres intérêts nationaux et celui de la “pure race allemande”. La capacité d’une société avancée à justifier l’éradication de tout un peuple et de sa culture a été soutenue et même encouragée par de vieux préjugés antisémites, dont certains sont encore présents dans notre société. «Yad Vashem travaille sans relâche pour améliorer la connaissance et la prise de conscience par rapport à l’Holocauste. De cette façon, la mémoire de la Shoah reste d’actualité 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. De plus, cela permet de lutter contre l’antisémitisme, le racisme et la xénophobie, phénomènes alarmants qui s’amplifient dans le monde aujourd’hui.”

À propos de la Fondation du Forum mondial de l’Holocauste :
Fondée en 2005 par le Dr. Moshe Kantor, président du Congrès juif européen, la Fondation du Forum mondial sur l’Holocauste est une organisation internationale dédiée à la préservation de la mémoire de la Shoah et de ses enseignements essentiels pour toute l’Humanité. Elle permet notamment de renforcer la lutte contre l’antisémitisme. Les événements précédents du Forum mondial sur l’Holocauste ont eu lieu à Auschwitz (Pologne), Babi Yar (Ukraine) et Terezin (République tchèque), en coopération avec Yad Vashem et avec la participation de représentants politiques et diplomatiques au plus haut niveau.

Retrouvez ci-dessous une vidéo complète de la conférence de presse:

Pour retrouver le Président de la Fondation du Forum mondial sur l’Holocauste et du Congrès juif européen, allez entre les minutes 25:18 et 32:30.

related

Subscribe to EJC newsletter

Get EJC's bi-weekly newsletter, including the latest statements and news from the European Jewish communities, direct to your inbox.

European Jewish Congress will use the information you provide on this form to contact you. We will treat your information with respect and will not share it with others. By clicking Subscribe, you agree that we may process your information in accordance with these terms.

Events & Meetings

EJC bestows upon Vladimir Shternfeld the EJC Navigator to Jerusalem award

EJC bestowed upon Vladimir Shternfeld, President of the Federal Jewish National Cultural Autonomy (FENKA), the EJC Navigator to Jerusalem award in a ceremony in Moscow recognising his life-long commitment to fostering Jewish life in Russia and his continued service for the benefit of the Jewish community in the country.